Critiques de « l’Arche de Noé »

L’entourage personnel nétant pas au courant de l’existence de mon e-book, je me suis tournée vers « Simplement », un service qui met en relation des auteurs qui rêvent d’être lus et des lecteurs qui souhaitent choisir leurs chroniques.

Les deux personnes qui ont pris le temps de télécharger et de commenter m’ont fait un immense plaisir par leurs chroniques.

« c’est ma conscience professionnelle qui m’a poussée vers cette lecture. Enseignant cette année dans une école classée difficile, je me suis reconnue dans de nombreux passages de cette histoire.

Voir tout le commentaire de Lilie sur

Les Miss Chocolatine bouquinent

AMR, lectrice éclectique
« Je découvre avec surprise ce texte satirique, grinçant, bien écrit et particulièrement efficace : une petite pépite à savourer sans modération. »
Voir tout le commentaire sur

Babélio

Publicités

Réunion de rentrée

Quel est votre effectif? Question récurrente de rentrée.

–Fluctuants, de22 à 29…

L’année commence bien. Pas de fermeture de classe. Avec un tiers de l’effectif se renouvelant en cours d’année du fait des migrations diverses, c’est toujours ça.

Pas de secrétaire non plus: le gouvernement supprime les emplois aidés. Notre directrice va recommencer à courir comme jamais, et nous avec.

Lohaye vient de Mayotte. Pour lui, 15 degrés, c’est déjà l’hiver. Il porte une doudoune et n’est pas près d’enlever sa capuche.

Sa maman se confond en excuses:

–Je vais les acheter les classeurs…

— Ce n’est pas la peine, on lui en trouvera. Achetez lui des chaussures.

L’hiver en tongs, dans notre belle région, ce n’est pas raisonnable.

Les cinq enfants handicapés que j’ai fait diagnostiquer l’an dernier ont  enfin une indication d’enseignement adapté. Ils sont toujours chez nous, car il n’y a pas de place.

Ou si, il y en a une.

–Choisissez vous-même qui doit en bénéficier.

Mais ils en ont tous besoin!

Je choisis celui qui est depuis le plus longtemps sur la liste d’attente. Quand je le reverrai, transformé, il dira, avec un large sourire: c’est super! On ne s’ennuie pas, et on travaille tout le temps!

Avec un effectif entre six et douze, on s’occupe mieux des besoins spéciaux, c’est sûr.

Quant aux parents, ils ne se sont manifestés que par des doléances: ils veulent plus de goûters et plus de récrés.

La moitié  des enfants sont en surpoids ou obèses, et en récré ils se battent sans arrêt.

Bon début d’année!!!rentrée eboy-160168_640

 

la statistique c’est ludique

Il y a des domaines que je n’ai jamais bien compris, mais qui s’éclairent d’un jour nouveau grâce à You Tube. ‘aurais dû naître plus tôt.

animals-617305_1280

la statistique expliquée à mon chat

j’aurais bien aimé avoir ça aussi quand j’ai été auto-proclamée expert en enseignement  ( et gestion de parc) informatique

logiciel Oscar

Mais c’est bien connu, le professeur des écoles a des talents multiples

goddess-562820_1920

Pourquoi ce livre

51MB0guzhRL._AC_US218_Parce que je ne veux pas perdre ces souvenirs. Parce que plus tard, je me dirais que j’ai dû inventer ces histoires, parce qu’elles sont trop énormes pour être  vraies.

Pourtant…

Je les transpose, naturellement. Pour moi, bien sûr, mais surtout pour les enfants. Ils ne sont pas responsables d’être ce qu’ils sont et , surtout, ils sont géniaux. Dès qu’on nourrit leur curiosité et qu’on encourage leurs efforts, leurs progrès sont phénoménaux. Comme le disent nos amis anglais avec l’économie de mots et la précision qui est la leur, « you don’t mold children, you unfold them. Tu ne les modèles pas, tu les déploies ».

Mon métier est de révéler le papillon dans la chrysalide. En évitant qu’il se fasse bouffer dans l’intervalle. Quelque chose entre entomologiste et dresseur de lion.

Je suis prof.

Avec les enfants, je sais faire. Les parents, par contre…Ils sont les premiers alliés de leurs enfants, naturellement. Ils devraient être les nôtres. Mais nous avons un long chemin à faire.

Et l’enfance passe vite.